Formation Leadership au Féminin – JOUR 1

Manifeste de la sororité – awakeningwomen.com

Je m’engage à prendre la responsabilité de moi-même et je prendrai soin de moi et de mes besoin

Je m’engage à être honnête et directe avec toi

Je te demanderai du support si j’en ai besoin

Je demanderai d’être seule quand j’en aurai besoin et ça n’a rien de personnel envers to

Je n’essaierai pas de te répare

Je t’écouterai en profondeur et sans jugement

Je garderai confidentiel ce que tu partage

Je m’engage à nous entraider pour toucher notre part essentielle à chacun

Je célébrerai ta beauté unique et tes don

Je ne m’empêcherai pas d’être celle que je suis pour être intégrée et je t’aiderai à pouvoir aussi exprimer ton être profond

 

 

Musiques

La douche de la déesse: Jane Winter – Om ahh hume

Dance : donne de l’espace : Hang Massive – Once Again

Danit – Natureleza

 

 

 

 Construire son autel – en lien avec sa sankalpa

 

Vous pouvez vous prendre le temps de vous balader dans la nature et vous laisser guider par votre intuition pour mettre en place votre autel. Cela peut être très simple comme une fleur sur votre bureau ou plus sophistiqué. Laissez-vous guider par votre intuition.

 Le pouvoir de l’intention ou sankalpa shakti de Chameli Ardagh

On peut traduire le pouvoir de l’intention par  Sankalpa Shakti

Le mot Sankalpa vient du sanscrit et peut se traduire par

San = une idée formée dans le cœur

kalpa = la règle à respecter avant toutes les autres règles

Shakti = force de vie / pouvoir / énergie

 

Définir une Sankalpa, c’est s’aligner fermement avec la vibration de notre coeur

Il ne s’agit pas de «comprendre» ce que vous voulez «obtenir» de ce cycle, ni de vous fixer un objectif.

Votre pratique est de devenir intime avec l’impulsion en vous qui vous a amenée à vous inscrire et à prendre place dans cette formation.

 

Voici des questions qui peuvent vous aider

  • Qu’est-ce qui m’a amené ici à cette formation en ce moment?
  • À quoi mon désir me pousse-t-il?
  • Qu’est-ce que je suis ici pour donner sur terre?
  • De quoi je suis la gardienne ?
  • Qu’est-ce qui est prêt à mourir?
  • Qu’est-ce qui rend mon coeur vivante ?
  • Qu’est-ce qui est important maintenant?

Mon corps – mon espace sacré

 

Laisser vous portez par ces questions. Pas besoin de trouver une réponse, juste être avec la question .

  • Quelle est la vision de mon corps ?
  • Quel est mon vécu d’être dans mon corps ?
  • Quelle relation d’intimité j’ai envie de vivre avec lui ?

 

Nous vous proposons de visionner dans les jours qui viennent le film EMBRACE (à télécharger ou louer via itunes)

 

Méditation – lien terre – utérus

 

Vous pouvez vous laisser guider par cette méditation de 20 minutes qui vous mettra a en lien avec la terre.

Meditation connection terre-uterus

by Laetitia de Schoutheete | Musique : Ape Chimba - Unlocking the doors of etreniternity

Les apports de la matinées

 

Texte de Chameli Ardagh  – Awakening Women

« Ceci je le  sais: j’appartiens au cercle des Yoginis.

J’ai toujours appartenu à ce cercle.

Ce cercle est mon enseignant , satguru, c’est chez moi, ce sont mes sœurs, c’est ma mère. C’est moi-même.

La lignée Yogini remonte a des milliers d’années et les pratiques que nous explorons aujourd’hui dans cette communauté nous ont été apportées par les vents, les pierres et les ondulations sur l’eau.

Cette sagesse est  née d’elle même,  et coule à travers le sang dans mes veines, à travers le battement dans mon cœur.

Le cercle des Yogini est le pont entre l’esprit tourmenté et notre humanité douloureuse. Il détruit le brouillard, les vieux concepts poussiéreux, la nourriture spirituelle en plastique, et nous invite à nous régaler à la table avec la déesse elle-même. Pourquoi je me contenterais de moins, quand elle est juste ICI. Dans cette respiration. 

Le cercle m’a avalé, m’a mâché, m’a digéré, m’a composté et m’a recraché. Je suis née de nouveau.

Le cercle a donné naissance à ma vraie féminité , il m’a donné des racines infinies dans toutes les directions. Je me suis laisser aller dans le flux de donner, de recevoir, de recevoir et de recevoir, et dans ce flux, j’ai eu un avant-goût de la vraie sororité. Confiance. Forte, courageuse, claire, belle. 

Le cercle me rappelle de danser, de trembler, d’hurler. Je suis déchirée, je suis reconnue, je suis réveillée. Il m’étend, me masses, me remue, me chatouille, m’inspire, me pousse, et me teint serrée, embrassée à travers tout ça.

Le cercle ne me laisserait jamais me glisser dans un voyage de réussite, d’arrogance ou d’indignité, il ne me permettra jamais de m’asseoir et de «parler à propos de cela» dans un monde de faire croire des concepts et des idéaux paralysants.

Mes sœurs Yogini me reflètent la fluidité et la beauté de ce voyage d’éveil: celui ou le visage éclairé du féminin a cent mille noms.

celui ou cette vie n’est pas un problème à résoudre, mais une excellente opportunité de contribuer à une danse mystérieuse, au-delà de la compréhension. »

 Le cadre du cercle : les 8 S

 

  1. Sacré corps et émotions  des femmes bafoués depuis des millénaires dans la spiritualité remet du sacré (qui mérite du respect) 
  2. Sécurisé : pas de jugement, d’interprétation, de toucher inadéquat
  3. Sincère : on vient avec qui on est, on est authentique, au plus proche de soi
  4. Responsabilité de Soi : On prend soin des ses besoins,  on fait des demandes concrètes  on n’attend pas que les autres répondent à nos besoins.
  5. Solidaire : on est responsable ensemble de l’énergie du groupe
  6. Sororité : en rentrant profondément en soi, on permet à chacune de rentrer profondément en elle. Au plus je touche ma part essentielle, au plus je te permets de toucher ta part essentielle. 
  7. Se prendre avec humour. Ce n’est pas nécessaire d’être sérieuse, rigide ou sévère. Et en même temps on se donne du respect personnel et mutuel.
  8. Silence : Le silence nous permet de sortir de notre tête et d’entrer dans notre corps. 

 

 

Notre lignée

Chameli Ardagh: C’est notre enseignante de base… Nous nous formons avec elle depuis 8 ans et elle ne cesse, inlassablement, de nous inspirer.

Tami Lynn Kent qui restitue la connection corps-âme chez les femmes

Susan Piver,  Jenna Hollenstein et les femmes de la tradition bouddhiste qui traduisent au féminin cette sagesse millénaire

Maleda Gebremedihn: à la pointe de la spiritualité féminine.

Angelina Martinez, Cristina Alonzo : sages femmes traditionnelles qui enseignent sur les ressources et la puissance du corps féminin.

Beth Berry ou la maternité connectée et sacrée.

Kate Nortrup  et Marie Forleo : entrepreneures qui allient business, féminin et engagement social